L’entretien professionnel : transformer une obligation en un moment privilégié avec son salarié

Office Businesswoman Meeting 1280x854 690x460 - L’entretien professionnel : transformer une obligation en un moment privilégié avec son salarié

Chaque salarié bénéfice tous les deux ans d’un entretien professionnel avec son employeur. Cet entretien se distingue de l’entretien annuel d’évaluation qui, comme son nom l’indique, vise à évaluer le travail du salarié et l’atteinte des objectifs fixés.

L’entretien professionnel est consacré aux perspectives d’évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualification et d’emploi. Il comporte également des informations relatives à la validation des acquis de l’expérience, à l’activation par le salarié de son compte personnel de formation, aux abondements de ce compte que l’employeur est susceptible de financer et au conseil en évolution professionnelle.

Il est à noter qu’à l’issue de certains congés, cet entretien est proposé systématiquement au salarié qui reprend son activité. Il en est ainsi après un congé de maternité, un congé parental d’éducation, un congé de proche aidant, un congé d’adoption, un congé sabbatique, une période de mobilité volontaire sécurisée, une période d’activité à temps partiel qui suit l’expiration du congé de maternité ou d’adoption, un arrêt longue maladie, à l’issue d’un mandat syndical.

Tous les six ans, un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié est réalisé. Il permet de vérifier que le salarié a bénéficié au cours des six dernières années des entretiens professionnels et d’apprécier s’il a suivi au moins une action de formation, acquis des éléments de certification par la formation ou par une validation des acquis de son expérience, bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

Dans les entreprises d’au moins cinquante salariés, lorsque, au cours de ces six années, le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus et d’au moins une formation autre qu’une formation qui conditionne l’exercice d’une activité ou d’une fonction, son compte personnel est abondé d’un montant de 3000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *