Déploiement de la technologie blockchain en France : retour sur le Blockchain Day

20190416 120033 690x551 - Déploiement de la technologie blockchain en France : retour sur le Blockchain Day

Le fait que cet évènement se soit tenu à l’Hôtel de Lassay au sein de l’Assemblée Nationale nous a très vite permis de comprendre l’intérêt des pouvoirs publics pour la technologie de la blockchain, cette innovation « puissamment révolutionnaire ». Cela témoigne surtout du souhait de l’Etat français d’en être un acteur majeur pour ne plus passer une seconde fois à coté d’une technologie d’avenir, après avoir raté la montée d’Internet en son temps.

Dans cette présentation plus « grand public » que technique, nous pouvons retenir que la blockchain intrigue, intéresse voire passionne dans le domaine privé quand de nombreuses entreprises ont décidé de l’intégrer dans leur process. Difficile cependant de voir tout le temps s’il s’agit d’un opportunisme passager ou si cette technologie leur apporte tous ses bienfaits annoncés :

  • Une meilleure transparence ;
  • Moins d’intermédiation ;
  • Des process plus courts ;
  • Une sécurisation des données ;
  • Une traçabilité de ces données ;
  • La facilitation des échanges ;
  • La suppression des tiers de confiance ;
  • La décentralisation ;
  • Pouvoir palier à des manques dans certains domaines.

Que cette technologie soit utilisée dans l’amélioration de la traçabilité alimentaire, dans la réforme des droits d’auteurs, dans la démocratie participative, la blockchain doit surtout être testée, challengée, pour pouvoir être améliorée et répondre aux premiers freins comme la scalabilité – largement mis en avant par tous les intervenants – ce phénomène qui montre les avantages de cette technologie à petite ou moyenne échelle mais qui ne répond pas présent – pour l’instant – quand son usage dépasse des flux beaucoup plus considérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *